AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Est-ce que tu crois au conte de fées? PV Clarissa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasha Britcham
MEMBRE DE L'ADMINISTRATION
Sasha Britcham

célébrité : Dave Annable
crédits : Moomins
pseudo | prénom : Moomins/Mélanie
confidences sur l'oreiller : 36
statut civil : Célibataire
métier : Infirmier
schizophrénie : Damian (vous le trouverez dans la section fruits/légumes)


Est-ce que tu crois au conte de fées? PV Clarissa Empty
MessageSujet: Est-ce que tu crois au conte de fées? PV Clarissa   Est-ce que tu crois au conte de fées? PV Clarissa EmptyVen 25 Avr - 21:46

- T'as pas l'impression de toujours voir les mêmes têtes, sans arrêt? - Il y avait un temps, il y a de cela quelques mois, je ne travaillais pas à Manhattan, mais bien dans le compté de Brooklyn. Je travaillais à l'hôpital, m'occupait des urgences et ce, le plus souvent possible, au beau milieu de la nuit. Comme si toutes les urgences peut recommandables ce passaient en pleine nuit... Peut importe. Je travaillais de nuit, quatre jours semaine et une fin de semaine sur deux, mais au moins, je pouvais compter sur Clarissa pour me tenir compagnie, lorsque tout était mort, complètement ennuyant et j'en passe. Elle me tenait compagnie, espérant que les choses puissent passer plus vite. Bien souvent, ce n'était pas le cas, mais peu importe. - J'ai comme l'impression que l'homme dans la salle 7B, on l'a vu, la semaine passée. En qu'en plus, c'est pour le même problème de jambe. Peut-être qu'il se cherche uniquement une place pour dormir ou bien, qu'il est tombé sous ton charme et voudrait que tu ailles lui tenir compagnie. Tu veux que j'aille le lui demander? - J'ai attendu un moment, avant de lui sourire, à pleines dents. Non, vraiment, je n'avais aucune allure. - Je rigole, je ne veux aucunement que tu t'approches de lui. Il a l'air étrange et je sais qu'il a déjà essayé de toucher une infirmière, la dernière fois qu'il est venu. À dire que je croyais qu'il était barré de mes chiffres, puisque ce sont les même que ma collègue qui a faillit se faire agresser. Je crois que je vais devoir revoir certains principes. C'est toujours ainsi, tu as remarqué? Tout va bien et soudainement, plus rien ne va, quelqu'un va se faire blesser dans les minutes à suivre. Et si ce n'est pas un nouveau patient, ça va être une infirmière, à cause de cet homme étrange. Ou bien, la gamine de 7 ans, de l'autre jour! Tu t'en rappelles? Elle avait mangé du sable et sa mère l'avait emmené ici, à pleine vitesse. Petit un, qu'est-ce qu'elle faisait debout à 3 heures du matin, un jour d'école, en plus et, petit deux, j'ai déjà mangé de la terre, du sable, de la boue, des roches et de la litière à chat! Je n'ai jamais été malade, dans ma jeunesse, à cause de ça! Des fois, je me demande si les parents ne veulent pas trop protéger leurs enfants. On dirait qu'ils les prennent sous leurs ailes et qu'ils ne les laissent plus jamais partir. Peut-être que je me trompe, peut-être que c'est parce que je n'ai pas encore d'enfants, j'en sais rien, mais j'ai l'impression que les parents les couvrent trop. Ce n'est pas pour rien que maintenant, les jeunes ne veulent plus travailler, ne veulent plus rien faire et font semblant d'aimer la vie. Tout ce qu'ils veulent, pour être sincère, c'est l'argent de papa et maman et le reste, ils s'en balancent! Tu étais comme ça, toi? - J'ai arrêté de parler quelques secondes, mais je n'ai pas attendu de réponse. Je ne voulais pas vraiment faire la discussion avec elle mais bien parler, tout simplement. Passer le temps. Si j'aurais été en présence d'un chat, j'aurais très bien pu aller lui parler également, de la même manière, n'attendant aucune réponse de sa part. - Tu crois que c'est moi, qui a un problème? Il parait que je parle trop, tu peux le croire, ça? N'importe quoi! Moi, trop parler! Certaines infirmières ont même signé un papier pour me faire changer d'hôpital car, parait-il, je provoque des troubles psychologique chez certaines d'entre elles. Il y en a une qui a même pensé au suicide, après avoir travaillé quelques heures avec moi. Tu peux le croire ça? Mais ne t'inquiètes pas pour si peu, je suis ici et je vais le rester, sois sans crainte. Je vais travailler ici aussi longtemps que tu vas rester dans les parages! Aussi longtemps que je m'appelle Sasha! -

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
 

Est-ce que tu crois au conte de fées? PV Clarissa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORDINARY LIFE ▲ :: NEW-YORK, NEW-YORK :: Déchronologie-