AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 LE CONTEXTE DU FORUM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacob Carmichael
COMPTE FONDATEUR
Jacob Carmichael

confidences sur l'oreiller : 29


LE CONTEXTE DU FORUM Empty
MessageSujet: LE CONTEXTE DU FORUM   LE CONTEXTE DU FORUM EmptySam 19 Avr - 16:19

ordinary life




Campé sur son fauteuil hors de prix, le docteur Carmichael ne pouvait détourner le regard de son imposante armoire, posée au fin fond de son bureau. Fermée à clé, elle abritait bon nombre de dossiers, mais plus précisément ceux de ses patients. Parmi ces notes, on y retrouvait des gens ayant des problèmes divers tels que familiaux, amoureux, personnels ou professionnels. Pendant que certains venait le voir sans cesse, d'autres n'étaient pas venus le voir avec un large sourire au visage. Disons qu'ils n'avaient pas consulté par envie, mais bien par obligation. Le pire dans tout cela? Le psychologue ne se rappelait pas de la moitié de ces gens, ceux qu'il devait aider à surmonter leurs ennuis. Il faut dire que construire son cabinet à New York n'avait peut-être pas été la meilleure de ses idées vu la densité de la population de cette ville, mais ces oublis devaient plutôt résulter du fait que la majeure partie de ses patients étaient venus à lui plusieurs années plus tôt. Alors que certains avaient fait de gros progrès et surmonté quelques uns de leurs tracas, d'autres avaient refusé de continuer les consultations et s'étaient imaginés pouvoir vivre avec leurs poids sur leurs épaules. Exaspéré, il posa un bref coup d'oeil à sa montre avant de replacer son veston. Son attention se détourna lorsque la porte de son bureau s'ouvrit, laissant pénétrer monsieur Fraiser dans son antre. Ce vieil homme allait encore lui parler de sa dépendance au chocolat. C'était bien sa veine. New York, plus de 8 000 000 habitants et tous avaient des problèmes, bien que plusieurs n'étaient qu'insignifiants.

Mais pourquoi avait-il dont choisi ce métier? Célibataire et sans enfants, peut-être n'était-il pas le plus qualifier pour aider tous ces gens... mais qu'importe, ça le désennuyait. Se raclant la gorge, il croisa les mains sur la surface plane de son espace de travail avant de sourire à son client. ''Comment allez-vous aujourd'hui?''
Revenir en haut Aller en bas
https://ordinarylife.forum-canada.com
 

LE CONTEXTE DU FORUM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RÈGLEMENT DU FORUM
» LE STAFF DU FORUM
» GROUPES DU FORUM
» Bazzart [Forum d'entraide]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORDINARY LIFE ▲ :: LA NAISSANCE D'UNE VIE :: Les racines du forum :: le récit historique-